đź“€ Films, sĂ©ries et livres: ma sĂ©lection 2019

đź“Ś SĂ©lection 2016

đź“Ś SĂ©lection 2017

đź“Ś SĂ©lection 2018

SERIES

LIVRES

  • Digital Minimalism de Cal Newport. Une très bonne surprise qui nous invite Ă  nous interroger sur nos usages quotidiens du digital en gĂ©nĂ©ral. L’auteur partage ses rĂ©flexions et nous aide Ă  retrouver une saine distance avec tous nos appareils connectĂ©s.

  • 21 leçons pour le XXIe siècle, Yuval Harari. J’ai adorĂ© ce livre, tout comme Sapiens du mĂŞme auteur. Ce livre m’a beaucoup aidĂ© Ă  comprendre certains problèmes auxquels je fais face actuellement. Une lecture que je ne saurais assez recommander.

  • Le pouvoir du moment prĂ©sent, Eckhart Tolle. Un classique de la mĂ©ditation. Lecture peu Ă©vidente et assez technique, mais fond intĂ©ressant.

  • Konbini, de Sayaka Murata. Un rĂ©cit nous venant tout droit du Japon, dans l’univers des Konbinis, ces petites Ă©piceries de rue. L’hĂ©roĂŻne nous raconte son parcours, la pression et le regard de la sociĂ©tĂ© envers une profession peu reconnue.

  • Conclave, de Robert Harris. Thriller politique se dĂ©roulant au Vatican. PlongĂ©e dans les tractations entourant l’élection d’un nouveau pape. Coups bas, stratĂ©gie et lutte d’influence se succèdent dans cette fiction plutĂ´t bien Ă©crite.

  • Le rĂ©seau corneille, de Ken Follett. Un thriller se dĂ©roulant pendant la seconde guerre mondiale. On suit une Ă©quipe improbable d’espionnes derrière les lignes ennemies en France.

  • 99 francs, de FrĂ©dĂ©ric Beigbeder. J’ai bien aimĂ© ce livre mĂŞme si j’ai trouvĂ© la fin un peu pĂ©nible et interminable. On y suit un jeune crĂ©a “dynamique” dĂ©sabusĂ© par son mĂ©tier et cokĂ© jusqu’à la moelle sombrant chaque jour un peu plus…

FILMS

  • Le chant du loup. Un techno-thriller Ă  la française de bonne facture. Musique un peu pĂ©nible et quelques scènes tournĂ©es Ă  la gloire de l’armĂ©e française mais un scĂ©nario assez bien ficelĂ©.

  • Jusqu’ici tout va bien. Une comĂ©die française lĂ©gère et sans prĂ©tention. Le hĂ©ros, un chef d’une agence de pub, reçoit la visite de contrĂ´leurs du fisc qui le contraignent Ă  dĂ©mĂ©nager son entreprise Ă  la Courneuve. Quelques gros clichĂ©s sur les banlieues, mais on passe un bon moment, surtout si on apprĂ©cie Gilles Lellouche.

  • Hunter Killer. Un film d’action/sous marin sur fond de nouvelle Guerre Froide. Le PrĂ©sident russe est victime d’un coup d’état de gĂ©nĂ©raux sĂ©paratistes. Les USA tentent de le libĂ©rer et de l’exfiltrer pour rĂ©tablir la stabilitĂ©. Bon… le scĂ©nario vaut ce qu’il vaut et la rĂ©alisation n’est pas vraiment au rendez-vous….

  • Qu’est-ce qu’on a encore fait au bon dieu? J’avais bien aimĂ© le premier Ă©pisode et n’ai pas Ă©tĂ© déçu par ce second opus, mĂŞme si comme chaque suite, l’enthousiasme retombe un peu. Certaines ficelles sont un peu grosses mais on passe nĂ©anmoins un bon moment.

  • Alita. Je n’attendais rien de ce film de science-fiction basĂ© sur le manga “Gunnm” et ai Ă©tĂ© surpris en bien. La trame narrative n’est pas trop tĂ©lĂ©phonĂ©e et l'univers dĂ©veloppĂ© bien pensĂ©. Pour une fois… une nouveautĂ© en dehors de l’univers Marvel ou des grandes franchises, vues et re-re-vues…! Une mention particulière pour la rĂ©alisation 3D impeccable.