Keynote d’Apple 2014 #WWDC14

OS X Yosemite

Apple a donc annoncé une nouvelle version de son système d’exploitation, nom de code OS X Yosemite.

  • Cette version de l’OS bénéficie du “flat design” qu’on a déjà pu découvrir dans iOS7. Gros travail sur l’apparence générale du système d’exploitation.

  • Un nouveau dark mode permet d’avoir les barres de menu en noir.

  • Les recherches effectuées sur Spotlight génère des résultats récupérés de différentes sources (iTunes, Maps, Wikipedia, etc.).

  • L’application Mail permet désormais d’envoyer des fichiers (max. 5go) grâce à une nouvelle fonctionnalité Mail Drop, de marquer des images, etc.

  • Safari bénéficie d’un nouveau design très épuré avec notamment un accès facilité au partage.

  • iCloud Drive: la réponse à Google Drive, OneDrive, Dropbox et consort. Permet de synchroniser tous les fichiers entre ordinateurs Mac et appareils iOS (et également Windows).

Continuity: une nouvelle fonctionnalité vraiment très intéressante (celle que j’ai préférée de toute la conférence) s’appuyant sur AirDrop permettant de switcher d’un appareil iOS à un appareil OS X et de continuer son travail là où on l’avait laissé. Par exemple, je peux commencer à rédiger un email sur mon iPhone et le continuer là où je m’étais arrêté sur mon ordinateur (sans l’avoir enregistré en tant que brouillon). Ou de répondre à son téléphone sur son ordinateur…!

iOS 8

Sur le papier iOS 8 ne semble pas apporter beaucoup de nouveautés. C’est cependant une mise à jour majeure car elle prépare l’avenir.

  • L’application Mail peut être gérée par des gestes “swipes”, un peu à la manière de Mailbox.

  • Les recherches effectuées sur Spotlight génère des résultats récupérés de différentes sources (iTunes, Maps, Wikipedia, etc.).

  • Quick actions: la possibilité de répondre directement depuis la notification sans devoir entrer dans l’application.

  • L’application Messages reprend de nombreuses fonctionnalités de Whatsapp, dont notamment la conversation en groupe et les messages audios.

  • L’application photos a désormais des outils d’édition très avancés. Toutes vos photos seront synchronisées sur iCloud et accessibles sur votre Mac dans une nouvelle application iPhotos en cours de refonte et probablement disponible début 2015.

  • Quicktype: la saisie prédictive. iOS devinera quels sont les prochains mots que vous utiliserez à partir du contexte et du contenu des vos précédents messages.

Healthkit: un hub qui centralise les données des applications tierces au sujet de votre santé. Ces données seront accessibles à partir de l’application Health.

Homekit: un hub qui permet de centraliser et contrôler les appareils connectés de votre domicile.

Les appareils iOS deviendront un hub à partir duquel vous pourrez contrôler votre quotidien.

Pour les développeurs

Apple a soigné les développeurs en leur proposant des nouveaux outils.

  • Testflight: la possibilité pour les internautes de tester une application sans l’installer.

  • Cloudkit: la possibilité pour les développeurs de développer des applications connectées au cloud.

  • Metal: une nouvelle API 3D permettant de faire de jolis graphiques dans les jeux.

  • Swift: un nouveau langage de programmation (plus puissant et rapide) basé sur Objective-c.

Conclusion

On remarquera le manque cruel d’hardware. On s’attendait à l’arrivée d’un iPhone 6 ou d’un bracelet connecté, certains ont donc été déçus. Apple est cependant en train de préparer l’avenir en proposant des plateformes prêtes à accueillir vos données produites à partir d’applications tierces (Healthkit) ou de gadgets connectés (Homekit). Cette nouveauté semble anecdotique mais est pourtant une révolution. On a rarement vu Apple s’ouvrir autant. Et on apprécie.