Vers un monde AI first

Après le mobile, l’intelligence artificielle devrait attiser toutes les convoitises. Plusieurs grands constructeurs sont déjà au travail parmi lesquels on retrouve Google, Amazon et Microsoft.

Pour le moment, l’intelligence artificielle prend deux formes:

  • les bots
     plusieurs messageries privées proposent des bots censés vous faciliter la vie. Commander un taxi, une pizza, réserver une place, etc. C’est une formule qui est privilégiée sur les réseaux sociaux.
  • l’assistance vocale les grands fabricants du secteur ont tous leur propre solution:Amazon Alexa, Microsot Cortana, Apple Siri, Google Assistant, etc. Actuellement, Amazon Alexa remporte clairement la mise et bénéficie déjà d’une plateforme assez riche de services compatibles.

Nous verrons qui remportera la mise mais nous pouvons déjà anticiper plusieurs bouleversements:

  • L’écran ne sera plus l’interface privilégiée. Comme je l’ai déjà expliqué, Alexa d’Amazon fonctionne entièrement par la voix. C’est une révolution dans le monde informatique.
  • Frictionless sera le mot clé de ces prochaines années. Faire des opérations sur le web avec le moins de frictions possibles deviendra un leitmotiv. L’AI le rendra possible.
  • Internet sera présent dans toutes les pièces de votre appartement via des bornes connectées. Elles permettront de lancer des assistants sans devoir allumer un ordinateur, ce qui vous libérera de vos appareils. On parle d’Ambient Computing.
  • Cette évolution n’est pas une bonne nouvelle pour les annonceurs puisqu’elle va entraîner une chute progressive des consultations d’un site via des navigateurs web. Donc d’une baisse de revenus liés à la publicité, etc.
  • Les téléphones fixes disparaîtront définitivement. Les appels se feront en ligne via des services comme Skype et autres depuis ces bornes.
  • De nombreux métiers vont évoluer, certains disparaître d’autres au contraire seront créés.

A termes, l’intelligence artificielle sera capable d’anticiper vos besoins avant même que vous ne les réclamiez. Pour cela, les grands constructeurs doivent amasser des tonnes de données personnelles pour mieux vous comprendre ce qui pose inévitablement des questions de confidentialité. Lors de sa dernière conférence en mai 2017, Google a annoncé que l’intelligence artificielle était devenue une priorité pour l’entreprise. C’est que dans le même temps, le mobile est arrivé à maturité et rares seront les améliorations dans ce domaine. Il faut donc investiguer de nouveaux territoires. Or, l’intelligence artificielle a un énorme potentiel. D’où le pivot emprunté par Google, suivi de ses concurrents.

Nous quittons donc un monde dominé par le mobile (Mobile first) pour rejoindre un monde orienté intelligence artificielle (AI first).