đŸ€” GĂ©rer des milliers de photos sur Lightroom

C'est le casse tĂȘte auquel je me livre en ce dĂ©but de printemps. Avec les annĂ©es, j'ai accumulĂ© plus de 80'000 photos, rangĂ©es et classĂ©es dans des dossier thĂ©matiques. A l'Ă©poque, lorsque je faisais un voyage, je crĂ©ais un dossier avec l'annĂ©e et la destination. J'y rangeais ensuite toutes mes photos. L'idĂ©e Ă©tait de conserver Ă  un endroit tous mes originaux - ou nĂ©gatifs - et de concentrer mon attention sur la pĂ©rennitĂ© de ces donnĂ©es pour ĂȘtre sĂ»r de ne pas les perdre.

J'ai appris à utiliser Lightroom sur le tas, grùce à des tutos Youtube pour comprendre comment faire un éditing d'une photo, améliorer la luminosité, recadrer, etc. A chaque fois je créais un nouveau catalogue Lightroom, ne savais plus lequel était le bon etc... Bref, je n'avais pas compris quel était le bon workflow et tout simplement pas pris le temps de m'y mettre sérieusement. C'est en discutant récemment avec mon collÚgue responsable de la photo que je me suis dis qu'il fallait que je remette l'ouvrage sur le métier. J'ai donc investigué plus en avant la logique qui préside au module "BibliothÚque" et la complémentarité des deux versions de Lightroom qui existent désormais. Car en effet, nous avons deux logiciels à disposition: Lightroom CC Classic et Lightroom CC.

Mon nouveau workflow

Sur Lightroom CC Classic -> c'est la version desktop
Désormais, quand je fais un shooting, j'importe mes images directement dans Lightroom et lui ordonne de faire une copie au propre sur mon NAS, avec un classement par date. Ce qui donne des dossiers par année, puis par jour. Quand je fais l'import, j'y ajoute directement des mots clés pertinents et je crée une collection ou ajoute les photos à une collection déjà existante.

Quand l'import est terminé, j'effectue le tri. J'utilise la touche X pour rejeter une photo ou la touche P pour la conserver. Je supprime en général les photos rejetées du catalogue et ne conserve donc que celles que j'ai approuvées. Pour les sélectionner en masse, j'utilise le filtre en haut de ma grille.

Je décide enfin si je veux synchroniser une collection dans le cloud via le petit icÎne "éclair" à gauche de la collection.

Sur Lightroom CC -> c'est la version dans le cloud
Lightroom CC est un premier pas vers une solution dans le cloud du cĂ©lĂšbre logiciel. La difficultĂ© avec la version Classic, c'est qu'elle vous force Ă  utiliser une seule machine pour faire votre travail, en principe celle que vous avez dĂ©jĂ  utilisĂ©e auparavant pour les prĂ©cĂ©dents Ă©diting. Quand vous ĂȘtes en dĂ©placement c'est donc trĂšs frustrant parce que vous ne pouvez pas toujours accĂ©der Ă  votre machine principale en particulier si c'est un ordinateur fixe.

C'est là qu'intervient Lightroom CC, car lorsque vous synchronisez une collection, cette derniÚre devient disponible sur votre téléphone portable ou votre laptop via Lightroom CC. Il synchronise automatiquement toutes vos collections et les rend donc disponible sur d'autres machines.

Plus fort, Lightroom CC embarque un moteur de recherche assisté de l'intelligence artificielle pour reconnaßtre des formes dans vos images. Tapez "chien" ou "chat", il scannera toutes vos photos et vous sortira celles qui contiennent selon lui des chiens ou des chats. Cette option n'est pas disponible dans Lightroom Classic car elle est trÚs gourmande en ressources.

Ce qu'il me reste à résoudre, c'est de trier plusieurs années de photos (est-ce que ça vaut la peine?!) et de savoir si un import fait sur Lightroom CC devient disponible sur Lightroom Classic. A mon avis, oui, mais les photos sont stockées dans le cloud. Pas sûr enfin qu'il convient de synchroniser tout son catalogue.