🍏 L'écosystème Apple

Au tour d'Apple de tenir cette semaine sa conférence annuelle. Je l'ai regardée de bout en bout avec intérêt. Premier fait marquant qu'on peut retenir, aucune nouveauté matérielle n'a été annoncée, ce qui m'a contrarié parce que je souhaitais renouveler mon MacBook Air. La présentation s'est donc concentrée sur les quatre systèmes d'exploitation de la marque, dans le désordre: iOS, Watch OS, tvOS et enfin Mac OS.

Je ne vais pas entrer dans les détails, disons simplement que iOS et Mac OS ont été au centre de l'attention, les nouveautés Watch OS et tvOS étaient de leur côté plus anecdotiques.

Parmi donc ces nouveautés, je retiens en particulier la nouvelle application Screen Time centrée autour du temps passé sur l'iPhone. Elle permet de mieux contrôler sa consommation en se rendant compte du temps passé sur son smartphone avec le détail par application. J'applaudis des deux mains, cette fonctionnalité faisait cruellement défaut bien que des solutions tierces existent.

Du côté de Mac OS, il sera prochainement possible de porter les applications iOS sur Mac OS, ou en d'autres termes, du mobile aux ordinateurs fixes. D'après Apple, l'opération n'est pas très compliquée pour les développeurs et promet donc une meilleures interopérabilité entre smartphones et ordinateurs. C'est assez bien joué car ça encourage les développeurs à créer des Apps pour l'écosystème Apple.

Et c'est justement ce dont il a été question tout au long de la conférence, comme un fil rouge invisible. Apple nous a présenté tout un écosystème, allant du mobile, aux ordinateurs en passant par les montres connectées et le salon. Cet écosystème devient un avantage comparatif majeur face aux concurrents, car si l'on regarde de prêt, aucun d'entre eux ne parvient à les concurrencer sur tous les fronts. Microsoft n'est pas à la hauteur sur la question du mobile et des wearables devices (montres connectées p.ex) tandis que Google est faible sur les ordinateurs fixes. Linux de son côté reste un produit de niche et donc pas très grand public. La recrudescence des appareils tendent aussi à orienter les consommateurs vers une seule solution. Diversifier les marques est la garantie de problèmes de comptabilité ce qui en 2018 est intolérable d'un point de vue utilisateur. Année après année donc, Apple ajoute des couches qui consolide cet écosystème, car une personne qui achète un iPhone sera encouragé à acheter d'autres produits. Mais ça veut aussi dire que cette personne devient de plus en plus prisonnière de la même marque.