L'avenir des smartphones n'est pas hardware mais software

L'annonce de l'iPhone 8 et de son grand frère de luxe l'iPhone X marque la fin d'une longue période d'améliorations au niveau matériel. Du côté software en revanche, nous sommes à la veille d'une révolution qui va bouleverser nos usages. Je veux parler bien sûr de l'AR (Augmented Reality) et de la VR (Virtual Reality). 

Les premiers usages disponibles démontrent tout le potentiel de cette nouvelle technologie, comme ces applications qui permettent de mesurer des distances ou de placer des meubles Ikea dans son appartement pour se figurer s'ils s'intègrent correctement dans un espace.

D'autres en revanche sont moins évidents et font preuve d'une créativité étonnante. Par exemple:
 

Apple s'est habilement remis dans la course alors que la firme était très en retard face à Microsoft ou même Facebook (Oculus Rift). En misant sur les iPhones, Apple dispose d'une large base d'utilisateurs contrairement à ses principaux concurrents. Ces derniers ont des solutions intéressantes mais nécessitent l'achat d'appareils onéreux ce qui devrait in fine les pénaliser.